31/05/2010

La belle abeille

Sans crainte des embûches,
une abeille au réveil,
s'envola de sa ruche,
chantant l'hymne au soleil.

La belle abeille a butiné les blés barbus,
la belle abeille a bu,
la belle abeille a vu,
ce qu'abeille jamais de sa vie n'avait vu.

Posé sur une branche,
elle vit un bourdon,
qui fut pour elle cause,
d'une grande émotion.

Alors sans plus attendre,
le bourdon très galant,
l'invita d'un air tendre,
en son appartement.

Les parois sont de verre,
le plafond de papier.
Je suis seul locataire
en pleine liberté.

Notre petite abeille,
écoutant le bourdon,
à ces mots s'émerveille
et fait deux grands yeux ronds.

Bientôt leur apparurent
tous les bonheurs promis,
c'est un pot d'confiture
qui leur servit de nid.

(
BOURVIL et Les Pierrots Parisiens)

 

DSC08045_filtered

16:45 Écrit par Chris dans Animaux | Lien permanent | Commentaires (13) |  Facebook |

30/05/2010

Le chat et le soleil

LE CHAT ET LE SOLEIL

Le chat ouvrit les yeux,
Le soleil y entra.
Le chat ferma les yeux,
Le soleil y resta,

Voilà pourquoi, le soir,
Quand le chat se réveille,
J'aperçois dans le noir
Deux morceaux de soleil.

Maurice Carême

DSC01993

17:30 Écrit par Chris dans Animaux | Lien permanent | Commentaires (10) |  Facebook |

29/05/2010

L'école d'autrefois

Le cancre

Il dit non avec la tête
Mais il dit oui avec le coeur
Il dit oui à ce qu'il aime
Il dit non au professeur
Il est debout
On le questionne
Et tous les problèmes sont posés
Soudain le fou rire le prend
Et il efface tout
Les chiffres et les mots
Les dates et les noms
Les phrases et les pièges
Et malgré les menaces du maître
Sous les huées des enfants prodiges
Avec des craies de toutes les couleurs
Sur le tableau noir du malheur
Il dessine le visage du bonheur.

(Jacques Prévert)

CIMG1204
CIMG1207
CIMG1231
CIMG1219

Visite à l'Espace Arthur Masson à Treignes.

Les enfants découvrent l'école d'autrefois, celle de leurs grands-parents: tabliers noirs ou gris, plumes et encriers, touches et ardoises... sans oublier le martinet et le bonnet d'âne pour les cancres. Et nous voici plongés dans "l'enfer" de la discipline de 1932: durant son heure de cours, donné comme les instituteurs de l'époque, elle sait se faire écouter par tous, car même les cancres n'osent chahuter: impressionnante dans son tablier noir, la voix autoritaire, notre Fabienne se promène dans sa classe avec la règle sous le bras, comme un général qui passerait ses troupes en revue. Trônant sur le bureau du "maître", le bonnet d'âne ne demande qu'à être coiffé et au cas où la règle tenue à la main ne suffirait pas à les dissuader de chahuter, le martinet au mur est bien éloquent... Bref, vêtus de leur tablier, ces petits élèves d'un jour, assis à leur banc, se tiennent bien droit les bras croisés et s'imaginent le futur: comment donnera-t-on cours en 2007?

Avec quoi écrira-t-on? Comme nous en 1932, avec une plume trempée dans l'encrier rempli par le maître? Avec des touches et des ardoises, que l'on effacera toujours avec un chiffon?...
Voilà ce que vous pouvez vivre ou revivre dans "l'Ecole d'Autrefois". Revivre?... En effet, l'animation "L'Ecole d'Autrefois" ne s'adresse pas qu'aux enfants. A l'Espace Arthur Masson nous y emmenons petits et grands, enfants, parents, grands-parents...

20:20 Écrit par Chris dans Divers | Lien permanent | Commentaires (13) |  Facebook |