02/06/2010

Goéland

Les Goélands

Salut, charognards boulimiques
Bruyants, méchants, pourtant si beaux!
Grouillant aux décharges publiques
Avec les rats et les corbeaux,

Vous envahissez sans vergogne
Les bords de mer et les cours d'eaux,
Pillant ordures et charognes,
Et les nids des petits oiseaux !

Mais, quand vous survolez la plaine,
Suivant au dessus des grands pins
L'air chaud que le Mistral entraîne,
Comme votre vol est serein !

Et quand, au printemps, vous plongez
Sur vos nids fleuris d'Asphodèle,
Pourchassant l'intrus apeuré,
Chers Goélands, comme elle est belle
La chanson de l'air sur vos ailes !


(J. Laborel)

1_filtered

16:38 Écrit par Chris dans Animaux | Lien permanent | Commentaires (8) |  Facebook |

Commentaires

bonsoir Chris une belle photo de cet oiseau pas toujours commode . le texte est superbe .

Écrit par : jean-pierre | 02/06/2010

Bonjour ma très chère Chris
Cette photo me rappelle un livre que j'ai beaucoup aimé "Jonathan Livingstone le goéland" de Richard Bach ,c'est un goéland qui voulait voler plus haut que le ciel ,un merveilleux livre à lire plusieurs fois !!!
Youpi ! depuis le passage de l'expert France Télécom hier , je n'ai plus de panne
Je te souhaite un bonne soirée
Gros bisous Méline

Écrit par : mel-and-tof | 02/06/2010

Beau contexte, pdc bien maitrisée.
Belle soirée.

Écrit par : Patrick | 02/06/2010

Ca sent les vacances. Goélands et mouettes sont des oiseaux que je rencontre quand je pars. Celui-ci me dit que les vacances approchent. Youpie!

Écrit par : Philibert | 02/06/2010

Très beau texte accompagnant cet oiseau pas trop sympa mais ta photo est bien belle
Bises

Écrit par : nicole | 02/06/2010

Un N/B de haut vol ^pour illustrer ce beau texte.
Bonne soirée.
Yvon.

Écrit par : Yvon | 02/06/2010

Il y a en chacun de nous une part de Jonathan Livingstone et de Petit Prince.
Cordial salut.

Écrit par : Mireille&Pat. | 03/06/2010

Bonjour Chris Cette photo est magnifique Chris, ce NB lui va très bien. Je te souhaite une bonne journée, Bisous.

Écrit par : Michel | 03/06/2010

Les commentaires sont fermés.